google-site-verification=TLrt0Xx0c4OniO3sQxV09N8ahpN7wb75-aPZakdP0S0
 
Rechercher
  • Via Capitale Concept

POURQUOI DEVENIR COURTIER IMMOBILIER?




Le métier de courtier immobilier est indéniablement très intéressant. Horaires flexibles, indépendance, possibilité de revenus importants, il en fait rêver plus d’un. Il faut aussi être conscient que faire carrière dans le courtage immobilier résidentiel est exigeant et requiert une grande présence sur le terrain. Néanmoins, si vous vous lancez dans le métier de courtier immobilier, vous découvrirez un monde passionnant qui vous permettra de relever de nombreux défis.

C’est quoi un courtier immobilier? Voici comment le RJQ (Réseau juridique du Québec) définit le métier de courtier immobilier : « Le courtier immobilier est la personne physique qui effectue des opérations de courtage en vue de l’achat, la vente, la location ou l’échange de biens immeubles, à son compte ou pour le compte d’une agence. Les courtiers immobiliers résidentiels agissent à titre d’intermédiaires dans la vente, la location ou l’achat de maisons unifamiliales, de condominium, d’immeubles de moins de 5 logements, de terrains et d’autres biens réels. » Dans le langage courant, on parle encore d’agent d’immeuble ou d’agent immobilier, mais en réalité, ces termes sont révolus. Avec un statut fiscal de travailleur automne, le courtier immobilier jouit d’une grande autonomie professionnelle dans le cadre règlementaire applicable. En ce qui concerne sa rémunération, il est payé par commission et en fonction notamment du nombre de transaction qu’il réalise.


Examens et permis d’exercice La carrière vous tente? Vous allez devoir vous familiariser avec l’OACIQ (l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec). En effet, c’est l’OACIQ qui délivre les permis d’exercice, après que le candidat ait réussi son examen de certification. Être courtier, c’est faire partie d’une profession règlementée et avant même de pouvoir faire l’examen, une solide formation vous attend! Se former au métier de courtier immobilier Les centres de formations au métier de courtier immobilier sont les cégeps et certains établissements privés. Vous trouverez la liste les répertoriant sur le site de l’OACIQ. Quoi qu’il en soit, une formation d’environ 500 heures vous attend. Lors de celle-ci, vous devrez acquérir plusieurs notions dans 7 champs de compétence distincts en vue de réussir votre examen auprès de l’OACIQ. Suite à l’obtention de votre permis de courtier immobilier résidentiel, vous aurez l’obligation de suivre un certain nombre d’unité de formation continue (UFC) selon le programme de formation continue en vigueur. Cela vous permettra de maintenir vos connaissances à jour, mais également de conserver votre permis. Voici tous les domaines abordés lors des cours de base :

  • Droit immobilier

  • Mathématiques immobilières

  • Comptabilité

  • Construction et architecture

  • Loi sur le courtage immobilier

  • Rédaction de contrats

  • Estimation immobilière

  • Compétences relationnelles et éthiques

Suivant la réussite du programme, l’examen de certification de l’OACIQ sera désormais à votre portée. En consiste cet examen? L’OACIQ met à la disposition des diplômés un atelier préparatoire en vue de l’examen. Vous pouvez consulter le site internet de l’OACIQ concernant cet outil dans le but de mieux vous préparer à l’examen. Après la réussite de l’épreuve finale, vous pourrez remplir la documentation requise en vue de l’obtention de votre permis d’exercice. Les caractéristiques et avantages du métier

  • Encadrement Exercer une profession dans un environnement réglementé par la loi sur le courtage immobilier.

  • Évaluer L’évaluation de la valeur marchande d’un bien immobilier sera votre expertise.

  • Négocier Lors d’une transaction immobilière, plusieurs parties sont impliquées. Que vous soyez du côté de l’acheteur ou du vendeur, vous vous engagez à agir dans le meilleur intérêt de votre client, ce qui voudra dire négocier le prix de vente ou de l’achat et les conditions qui s’y rattachent.

  • Horaires flexibles Un courtier immobilier, comme nous l’avons vu plus haut, est un travailleur autonome. À ce titre, il gère son horaire et ses clients. Cela permet une certaine conciliation travail/famille.



Les indispensables qualités d’un bon courtier immobilier Les qualités que doit démontrer un courtier immobilier sont nombreuses. C’est normal, vous allez participer à la bonne exécution d’une transaction immobilière et donc financière, mais aussi devrez être un support et un conseiller pour votre client. Le facteur humain entre en jeu.

  • Qualités organisationnelles

  1. Un bon courtier immobilier doit savoir gérer son temps. N’oubliez pas que vous devrez probablement vous occuper de plusieurs transactions à la fois. Être maître de son horaire, c’est un avantage, mais il faut connaître les bons outils afin d’optimiser son temps au maximum, de manière à garder un bon niveau de productivité. Nul doute que l’agence immobilière dans laquelle vous débuterez votre activité vous aidera sur ce point!


  • Connaissance du terrain

  1. Bien entendu, vous devrez connaître sur le bout des doigts le secteur dans lequel s’opère la transaction. C’est l’élément indispensable pour établir des comparatifs et conseiller au mieux vos clients;

  2. Soyez bien renseigné sur vos interlocuteurs. Plusieurs professionnels interviennent dans une transaction immobilière : notaires, banquiers, avocats, courtiers immobiliers d’une autre agence ou indépendants.


  • Connaissances légales et financières

  • Connaissance des normes de construction

  • Technologies de l’information

  1. Toute vente de bien immobilier suppose une bonne promotion sur le Web. Des photos et vidéos professionnelles, des visites virtuelles, des publications sur votre compte Facebook et Instagram contribueront à mettre le bien en valeur aux yeux des acheteurs potentiels.


Le marketing numérique va devenir votre meilleur ami!

  • Connaissance des obligations d’un professionnel sérieux

  1. Bien évidemment, vous avez un devoir de loyauté et de confidentialité envers votre client;

  2. Vous êtes obligé de divulguer des intérêts personnels que vous avez dans un immeuble par exemple;

  3. Vous devez être équitable envers l’autre partie. Cette dernière ne doit rien ignorer. Vous devez par exemple la prévenir d’une future inspection ou d’un financement qui sera inclus dans la promesse d’achat;

  4. Enfin, vous avez le devoir d’informer l’autre partie d’un événement qui serait survenu dans l’immeuble : suicide, décès sur place, culture de cannabis. Il vous faudra le démontrer documents à l’appui.


  • Qualités humaines

  1. Vous devrez exercer votre profession avec honnêteté;

  2. Faire preuve de transparence;

  3. Être très disponible;

  4. Avoir une bonne communication et toujours faire preuve de clarté.



En conclusion, on peut dire que :

  • La profession de courtier immobilier, encadrée et réglementée, vous permettra de relever de beaux défis et vous apportera de multiples satisfactions.

  • Vous serez l’expert qui déploie ses compétences au quotidien, au service de ses clients.

  • Surtout, vous ferez aboutir leurs projets au mieux de leurs intérêts!


4 vues0 commentaire