google-site-verification=TLrt0Xx0c4OniO3sQxV09N8ahpN7wb75-aPZakdP0S0
Rechercher
  • Via Capitale Concept

ACHAT IMMOBILIER EN SOLO : 6 QUESTIONS À SE POSER


Il n’est pas nécessaire d’être en couple pour faire l’achat d’une résidence et profiter des nombreux avantages qu’elle offre. Si vous avez envie de vous lancer dans cette aventure, on vous encourage! D’ailleurs, en vous préparant bien (notamment grâce à nos conseils!) vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que la réalisation de votre rêve se passe dans le plaisir et surtout, loin des problèmes financiers. Répondez sans plus attendre aux questions suivantes.

1— Quel est le montant de votre préapprobation hypothécaire? Avant de magasiner (et de tomber en amour avec une résidence trop dispendieuse!), il faut chercher dans la bonne fourchette de prix. Selon votre réalité financière, votre banquier se fera un plaisir de déterminer le montant maximal qu’il peut vous prêter dans un contrat hypothécaire. Lorsque vous partirez à la recherche de votre futur domicile, ne dépassez pas ce montant. Si possible, tentez même de vous en éloigner!

2— Aimez-vous les quartiers en effervescence? Votre vie en solo vous permet peut-être une grande liberté dont vous avez envie de profiter. Pour ce faire, habiter tout près des restaurants ou des parcs fréquentés est judicieux. Si vous avez des enfants, un quartier où les rues sont un terrain de jeu pour la marmaille est attirant. Mais si au contraire, la vie de banlieue est pour vous synonyme de bruit, visez un coin moins familial et où les maisons sont plus espacées.

3— Aurez-vous besoin de vous sentir près de vos proches? Habiter seul est souvent synonyme de calme. Pour certains, c’est le paradis. Pour d’autres qui ont besoin de contacts humains quotidiens, c’est plus difficile. Si vous faites partie du deuxième clan, il serait plus sage de vous établir à proximité de votre famille ou de vos amis. Sans quoi, vous pourriez vouloir déménager dans deux ans, et ça, ce n’est pas du tout économique!

4— À quel point l’entretien vous fait peur? En quête de tranquillité, vous pourriez être tenté de vous procurer une résidence centenaire située sur un vaste terrain bordé d’arbres. Mais aurez-vous le temps ou l’envie de l’entretenir? Les feuilles en automne, le déneigement, la tonte du gazon, la réparation du robinet qui fuit, l’époussetage… Quand on est deux, ces tâches sont moins lourdes. Si vous n’avez pas le budget pour engager du personnel pour vous aider, il se peut que vous regrettiez votre choix immobilier. Un condo est peut-être plus approprié.

5— Avez-vous pensé à tous les frais? En plus de la préapprobation hypothécaire, vous aurez besoin d’établir un budget précis. À combien s’élève la facture annuelle en énergie de la maison convoitée? En frais de condos? En taxes municipales? L’inspection avant achat ou les frais de notaire feront-ils un trou dans votre budget? Combien débourserez-vous d’argent pour votre transport à partir de ce nouvel emplacement? Toutes des questions qui méritent des réponses précises.

6— Est-ce une maison « en attendant »? Si vous espérez fonder une famille dans un avenir rapproché, demandez-vous si cette résidence pourra convenir à cette réalité espérée. Il est vrai que vous pourrez toujours la mettre en vente, mais si cela survient un an seulement après l’achat, vous perdrez sans doute quelques dollars. Pesez le pour et le contre! Devenir propriétaire est presque toujours un investissement payant, surtout si vous habitez la résidence quelques années. Il suffit de la choisir avec soin et selon vos réels besoins.



Laissez un courtier Via Capitale vous aiguiller!

10 vues